top of page

22 avril 2023

Fête du Conte à l'iloz'


Une journée en famille - spectacles & ateliers à partir de 2 ans

un événement co-organisé par le collectif Ananssé et le Grand Parc Miribel Jonage


Petits et grands, laissez-vous porter au fil de l’eau, au fil des mots !

Pour le retour des beaux jours, une journée entière consacrée au conte.

Au programme : 16 spectacles, un concert, une sieste sonore, des ateliers, des jeux, des danses, des rencontres et de l’émerveillement !

Venez écouter les histoires de six conteuses et conteurs, qui vous emmèneront en voyage aux quatre coins du monde, entre rêves et réalité.


Quoi de mieux que le magnifique cadre naturel de l’Îloz et le chant des oiseaux pour se plonger dans l’univers du conte ?


Portraits


Thierno Diallo

Né au Sénégal. Il raconte, pour les petits comme pour les grands, des contes d’Afrique et d’ailleurs, dans les festivals, les bibliothèques, les théâtres, les centres sociaux, les écoles etc...Lauréat du Grand Prix des Conteurs 2006 à Chevilly-Larue, puis il crée en 2008 Les femmes du Waalo; ensuite Koumba avec le harpiste Florian Genilleau. En 2011 il adapte et met en scène La randonnée de Samba Diouf, ou le parcours d’un jeune berger enrôlé de force parmi les tirailleurs sénégalais de 14-18, avec la flûtiste contrebassiste Lisa Raphel. Son spectacle Kalika le plumeur de lune, d’après un conte de G. de Cagliari, a exploré le handicap physique. Depuis 2008, il organise un festival du conte à Dakar et à Hann, banlieue de Dakar. En 2014, il crée également la compagnie Diak’art lo. Il inscrit également sa pratique de conteur dans l'axe de la transmission en réalisant des actions de médiation artistique convaincu que le conte crée des liens entre les gens.



Chloé Gabrielli

Joue ses spectacles partout, pour tous de 1 à 100 ans. Diplômée en Art Thérapie, elle dirige artistiquement, depuis 2006, PAROLES EN FESTIVAL, le "Festival du Conte et des Arts de la Parole en Auvergne-Rhône-Alpes" à Aubenas, et toute l’Ardèche méridionale, à Lyon, sa métropole (Oullins, Bron,...) et les médiathèques de Bourg en Bresse... Elle avoue : J’ai voyagé dans les terres lointaines, en Australie, dans mon Ardèche d’adoption, en Afrique , partout en France et ailleurs. En marchant, j’ai ramassé des histoires dans les fossés des chemins, dans les yeux des habitants, dans les rires des vieilles dames. J’ai amassé des mots qui s’envolent, des graines de temps, des pépins d’émotions, des noyaux d’humour… Au retour, dans mon champ, j’ai planté, j’ai arrosé avec de l’amour, de l’eau fraîche...



Robbas Bisongo Biassi-Biassi

L’histoire de Robbas est comme un conte, une épopée, un voyage entre l’Afrique et l’Europe, entre tradition ancestrale et influences contemporaines. Cette histoire est sertie dans son nom, car « Biass a Biass » signifie dans le dialecte de sa tribu Yansi : l’homme qui s’adapte à toutes les situations. Un passeport pour l’avenir qu’il a su saisir depuis sa naissance en 1962, à Matadi en République Démocratique du Congo. Au gré des rencontres, Robbas observe, s’adapte, et trouve le chemin d’une expression artistique nouvelle entre Musique, Théâtre, Contes et Cinéma. Affranchi de l’étiquette « conteur africain », il se réinvente au fil du temps, empreint de son éducation traditionnelle ; sa curiosité et sa soif de partage en sac à dos. Un voyage du cœur, de l’Ame auquel il convie son public de spectacle en spectacle...


Guy Prunier

Dès l’enfance, il lit et écrit des poèmes. Son père lui parle du bonheur, de l’importance des instants, du plaisir de jouer avec les mots et les idées... de morale aussi. Sa mère lui ouvre les portes de... l’imprévu. C’est peut-être ce qui l’amènera à se lancer dans la rêverie active. Depuis bientôt 38 ans, il raconte seul ou collabore avec des amis musiciens, s’adressant aux adultes tout comme au très jeune public : « Adam et Rêve », « Eh !Papa ! », « Mythes au logis », « Harutomo », « Etats d’homme, états d’âme », « Trouvailles et cachotteries »... Il écrit ses propres textes, s’inspire du répertoire traditionnel ou d’œuvres littéraires contemporaines. Il publie aussi des recueils de conte (Didier jeunesse, Magnard, Albin Michel...) et de poésie, écrit pour d'autres artistes (compagnie Rêve de singe, quatuor Debussy, percussions claviers de Lyon, ateliers chansons de Villeurbanne) et réalise des Cd (Enfance et Musique, Ouie dire édition,Raymond et Merveilles).



Ernest Afriyié

Il lui a fallu du temps pour l’admettre, Ernest Afriyié à l'appétit de mille vies. Tour à tour Comédien / Conteur aux milles visages, Ernest Afriyié revendique et pratique le conte comme art à part entière. C’est sa grand-mère maternelle qui l’initie aux contes. Avec sagesse et simplicité, elle lui donne à rêver mille et une vie au travers des mots, des phrases, des rêves et des images... Que ce soit en solo ou collectivement (accompagné tour à tour de musiciens, chanteurs, graffeurs ou danseurs), Ernest s’exprime sur toutes les scènes et utilise le Conte à la fois comme médium artistique et support pédagogique. Au fil des rencontres, son spectacle se mue pour s’adapter à toutes les situations et tous les publics, toujours dans le but de confronter le songe à la réalité... ou inversement ! Ainsi, tour à tour, les grandes angoisses des petits et les petites peines des grands sont rendues vivantes sur scène ou en atelier et décortiquées, comme une mise à nu de nos sensations primaires, mais toujours avec cette pointe d’ironie et d’humour qui nous permet de rire, et de sourire face à notre propre destin !


Manue Gracia

J’aime partager les histoires que j’entends. Je suis une conteuse qui préfère entendre des histoires, comme quand j’étais petite, je buvais les paroles des « animateurs-conteurs ». J’étais captivée par les aventures que dessinaient les histoires en moi. J’étais surprise par le burlesque. J’étais attrapée par le frisson d’histoires plus sombres. Les histoires me traversent le corps. J’aime les histoires qui me font vibrer, qui me font rire, qui me font rêver. J’aime aussi quand elles me parlent. Depuis toujours, je voulais partager les histoires que j’avais entendu étant enfant. Au fil du temps, quelque chose en moi chemine… la confiance peut-être ? Un lien personnel avec les histoires ? Une manière de les partager ?... Tout au moins, un plaisir pris grandissant à faire circuler les histoires.



> Retrouver toute la programmation et la Billetterie



119 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page